Parenthèse

Programmes « Visas J-1 »

Woman walking down stairs in office building

Vous pouvez effectuer votre stage dans l’entreprise de votre choix désignée avant votre départ. Votre employeur doit pouvoir fournir (en accord avec la réglementation du Département de L’Etat et/ou de CIEE) :

1. Employer ID/ TAX ID – leur numéro de Siret

2. Dun & Bradstreet Number – A fournir si votre employeur en possède un. Ce numéro n’est pas obligatoire.

3. Workers Compensation – Cette assurance minimale sur le lieu du travail est obligatoire. Nous ne pouvons accepter les employeurs qui ne seraient pas en mesure de vous la fournir sauf si l’Etat dans lequel l’entreprise est domiciliée n’exige pas de Workers Compensation.

Pour tous les détails d’éligibilité de votre employeur, consultez le site de CIEE : Host Organization Eligibility.

Visite sur place de l’entreprise d’accueil

Si l’entreprise d’accueil n’a pas accueilli de stagiaire via CIEE au cours des trois dernières années et qu’elle a :

– moins de 25 salariés au total (toutes succursales aux Etats-Unis comprises)

OU

– un chiffre d’affaires annuel inférieur à 3 millions de dollars américains (toutes succursales aux Etats-Unis comprises),

elle sera soumise à une visite sur place programmée par l’employeur à la date et l’heure qui lui conviennent.

Ces vérifications entraîneraient des délais supplémentaires de 2 jours ouvrés, mais elles sont sans incidence sur les coûts de votre programme.

Les changements de stages ne sont pas autorisés, sauf conditions exceptionnelles (licenciement économique, non-respect des accords de la mission du stage de la part de l’employeur…) et uniquement avec l’accord de CIEE.

De même, vous n’êtes autorisé à travailler que pour un seul et même employeur : celui qui vous accueille en stage. Tout autre emploi (second stage, petit boulot…) est illégal sur le territoire américain.